Pour un véhicule prêt à affronter l’hiver en toute sécurité

Comme chaque année, il arrivera trop tôt. Voici 10 conseils pour que votre véhicule soit prêt à affronter les rigueurs de nos routes l'hiver prochain.
  1. Installez les pneus d’hiver

Conçus pour une meilleure adhérence sur les routes froides, enneigées et verglacées, avec une meilleure élasticité et des rainures plus profondes, les pneus d’hiver offrent une conduite beaucoup plus sécuritaire et une distance de freinage plus courte que des pneus quatre saisons.

Au Québec, vous devez faire installer des pneus d’hiver aux quatre roues de votre véhicule au plus tard le 15 décembre et vous ne pouvez pas les retirer avant le 15 mars. La loi vous y oblige.

Pour vérifier l’usure de vos pneus d’hiver, utilisez une jauge de profondeur que vous pouvez acheter chez un détaillant spécialisé ou insérez un 25 cents dans une rainure de la bande de roulement. Si le bout du nez du caribou dépasse le rebord de la rainure lorsqu’il est orienté vers le fond de la bande de roulement, le pneu est trop usé.

 

  1. Vérification et réparation

Vérifiez les bougies, les freins, la suspension et les courroies. Remplacez les pièces qui doivent l’être et faites les réparations qui s’imposent. N’hésitez pas à confier l’inspection et les réparations à un mécanicien qualifié.

 

  1. Changez d’huile

Une huile adaptée aux conditions climatiques de l’hiver réduit l’usure du moteur et vous évite les désagréments de pannes qui pourraient s’avérer beaucoup plus coûteuses qu’un changement d’huile

 

  1. Vérifiez l’antigel

Faites vérifier le système de refroidissement de votre véhicule. L’intervalle entre les entretiens varie d’une marque de voiture à l’autre en fonction de l’antigel utilisé. Consultez le manuel d’utilisation de votre véhicule pour connaître l’intervalle recommandé par le fabricant.

 

  1. Voyez clair

En hiver, le verglas, la neige et les éclaboussures de gadoue qui s’accumulent sur le pare-brise et la lunette arrière peuvent nuire dangereusement à votre vision.

Ayez de bons essuie-glaces, vérifiez fréquemment le niveau du lave-glace et assurez-vous que les dégivreurs avant et arrière fonctionnent parfaitement.

 

  1. Soyez visibles

La pluie verglaçante, les tempêtes et les rafales de neige ajoutées à des nuits beaucoup plus longues peuvent facilement masquer votre véhicule au regard des autres automobilistes. Vous devez voir et être vus. Assurez-vous que tous les phares avant et arrière de votre véhicule et que les clignotants fonctionnent parfaitement et si une lumière est brûlée, remplacez-la.

 

  1. Vérifiez la batterie

Une batterie en mauvais ordre, c’est l’assurance de ne pas démarrer par grands froids. Au Canada une batterie dure environ 5 ans. Vérifiez-la et changez-la au besoin. Nettoyez les câbles et les bornes.

 

  1. Pression des pneus

L’air se contracte au froid et la pression de vos pneus risque de diminuer considérablement, ce qui nuit à leur adhérence, accélère leur usure et augmente la consommation d’essence. Assurez-vous que la pression des pneus est conforme aux indications du fabricant.

 

  1. Les voitures électriques

Si vous êtes propriétaire d’une voiture électrique, prévoyez un temps recharge plus long et laissez votre voiture branchée lorsque la batterie est rechargée pour en optimiser l’autonomie. Pour préserver son autonomie, diminuez le chauffage lorsque vous conduisez.

 

  1. La trousse d’urgence

Soyez prêts à faire face aux imprévus. Voici ce qui devrait constituer votre trousse d’urgence:

  • Câbles de démarrage
  • Lave-glace
  • Grattoir
  • Grilles de traction (« Traction Aid »)
  • Pelle
  • Lampe de poche
  • Fusées éclairantes
  • Veste réfléchissante
  • Allumettes et bougies
  • Couverture
  • Nourriture (barres tendres, noix)
  • Eau
  • Cellulaire chargé

 

 

Bonne route et soyez prudents!