Comment faire un essai routier en 8 étapes

Vous avez beau faire toutes les recherches du monde, lire tout ce que les experts en disent, il n’y a qu’une seule vraie façon de savoir si une voiture vous convient : en faire un essai routier.

Voici les huit étapes pour un essai routier efficace!

Bien sûr, quand comme chroniqueurs automobiles, nous testons des voitures, l’essai dure souvent plusieurs centaines de kilomètres. Mais dans le cas de l’achat d’un véhicule neuf, il sera difficile d’en faire autant. Il faut donc arriver préparé, connaître ce qu’il faut vérifier, et s’assurer d’avoir un peu de temps devant soi.

Avant de prendre le volant

  • Inspecter le véhicule

Même si la voiture est neuve, il est important d’en faire le tour et de s’assurer que tout est en place. Cela permet aussi d’avoir une petite idée des dimensions du véhicule, indispensable dans la circulation. Les pneus doivent aussi être inspectés puisqu’ils auront une influence sur le comportement routier (des profils bas, par exemple, seront en général moins confortables).

  • Inspecter l’habitacle et les accessoires

Un coup d’œil s’impose pour vous assurer que vous en comprenez bien le fonctionnement, et que leur manipulation ne demandera pas que vous quittiez la route des yeux trop longtemps. De même, profitez-en pour jumeler votre téléphone (Bluetooth ou Apple Car Play et Android Auto) afin de vérifier la qualité du système. Profitez de l’occasion pour demander quelques explications au concessionnaire. En deux temps trois mouvements, il pourra vous faire la démonstration de tous les systèmes embarqués et des éléments de confort qui pourraient vous échapper au premier essai.

  • Vérifier l’espace

Ce qui signifie qu’il faut non seulement s’asseoir à l’avant, mais faire le tour de toutes les places, incluant celles en arrière. Testez aussi, par exemple, la facilité d’installation d’un siège d’enfant, ou la possibilité de glisser un sac de hockey dans le coffre arrière.

Votre concessionnaire pourra aussi vous guider. Il connaît bien la voiture et ses possibilités, et pourra vous indiquer des routes qui aideront à en tirer le maximum. Et répondre à toutes vos interrogations alors même que vous parcourez ces routes!

Une fois au volant

  • Trouvez votre position de conduite

Placez les deux mains sur le volant, à 9 h et 3 h, appuyez vos omoplates sur le dossier et assurez-vous de conserver un angle de 90 degrés avec vos bras. Cela vous donnera la position idéale. Ajustez les rétroviseurs et placez bien le volant.

  • Écouter les sons : moteur, échappement, etc

Ajoutez-y aussi les bruits de roulement, c’est à dire les bruits que font les pneus sur la route par exemple. Si le bruit est tellement présent qu’il vous oblige à hausser le son de la radio, imaginez ce que ce sera quand vous aurez des passagers à bord pour tenir la conversation.

  • Tester les freins et l’accélérateur

Un petit test rapide au démarrage vous donnera une idée de la nervosité de la voiture. Tout comme un freinage plus appuyé vous indiquera comme elle se comporte en cas d’urgence. N’oubliez pas de tester aussi le frein à main! Profitez-en pour fréquenter des routes accidentées, afin de savoir si les suspensions sont conformes à vos attentes.

  • Vérifier la direction

En ligne droite, si elle ne répond pas rapidement, cela peut causer un problème. Essayer aussi un stationnement en parallèle, vous aurez une meilleure idée de la maniabilité du véhicule et de sa taille. Et si vous êtes capables, faite un tour complet sur vous-même une fois au volant pour tester le rayon de braquage.

Une fois ces 8 étapes franchies, vous saurez vraiment si la voiture vous convient. Mais ne vous précipitez pas pour l’acheter. Faites plutôt d’autres essais, ce qui vous permettra de comparer, et de mieux choisir.

 

N’arrêtez pas votre lecture!

Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces