Conseils pour acheter une bonne voiture

Pour certains, magasiner une automobile s'accompagne d'un stress évident.

Comment choisir la bonne voiture ? Comment savoir si l’annonce consultée est sérieuse? Comment ne pas être victime d’une personne mal intentionnée ? Autant de questions qui demeurent sans réponses si on se lance sans repères dans cette aventure. Cependant, en suivant quelques règles de base, on peut éviter bien des ennuis… et bien du stress.

Sur une note personnelle, il y a eu de bons et moins bons coups, comme cette fois où j’ai pu mettre la main sur une superbe Honda Prelude 1987 à l’état d’origine et qui devait être vendue rapidement par le propriétaire ; parfois, tout est une question de « timing ».

Alors, comment choisir une bonne voiture ?

Voici quelques conseils susceptibles de vous aider.

La bonne voiture selon vos besoins

Dans un premier temps, il est impératif que vous déterminiez vos besoins. Voulez-vous une voiture compacte ou une sous-compacte ? Une berline ou un modèle à hayon ? Une camionnette ou un VUS ? La première étape consiste donc à choisir la catégorie de véhicule qui vous intéresse et à établir une liste de modèles potentiels. Pour vous aider, vous pouvez consulter des magazines ou des sites spécialisés faisant état de l’historique et de la fiabilité du ou des produits que vous recherchez.

 

Vous verrez quand vous ferez votre propre liste, certains modèles vont s’éliminer d’eux-mêmes.

Une fois le ou les véhicules qui vous intéressent choisis, vous pouvez procéder à la recherche en tant que telle.

Le budget voiture

Ça peut sembler banal de le mentionner, mais l’établissement d’un budget précis est essentiel pour orienter vos recherches. Il faut bien sûr compter sur le jeu de la négociation qui peut vous permettre d’économiser quelques centaines ou quelques milliers de dollars, selon le prix. Cependant, il faut aussi considérer les coûts d’une inspection mécanique, de l’achat de pneus (hiver ou été) qui pourrait s’avérer nécessaire, des taxes applicables (ou non) et des coûts d’assurance et d’immatriculation. Dans le cas des coûts d’assurance, une vérification préalable à l’achat est nécessaire avec votre courtier et ses concurrents afin d’éviter la surprise d’un prix trop élevé.

Voiture neuve ou usagée

Selon votre budget et vos besoins, votre choix s’orientera sur une voiture neuve ou d’occasion. Si vous hésitez entre les deux, sachez qu’il n’y a pas un bon ou un mauvais choix ici. Il est important de savoir que chaque option propose ses avantages et ses inconvénients.

En principe, une voiture neuve ne devrait pas vous causer de soucis à court et moyen terme. Il faut néanmoins compter sur les entretiens prévus par le manufacturier, sur des coûts d’assurance plus élevés et, bien entendu, sur un coût d’acquisition plus important. Assurez-vous de bien calculer le montant des mensualités en fonction de votre budget, car il n’est pas rare d’arriver très souvent au-dessus du compte.

Avec une voiture usagée, il est possible d’avoir des réparations plus fréquentes à effectuer. On profite d’un véhicule avec une technologie récente, mais moins moderne et qui n’est peut-être pas doté de tout l’équipement souhaité ou des dernières caractéristiques en matière de sécurité. Cependant, on économise beaucoup à l’achat, des sommes qui peuvent servir à effectuer quelques réparations visant à remettre le véhicule en très bon état. On économise aussi sur les frais d’assurance et les taxes. Dans le cas d’un véhicule de plus de 10 ans, puisque ce dernier n’apparaît plus au registre de la SAAQ, c’est au vendeur et à vous d’établir sa valeur avant d’effectuer la transaction officielle.

En somme, vous avez un calcul important à faire ici en fonction de votre budget et de vos besoins. Sachez qu’il y a de bonnes affaires à faire tant dans le neuf que dans l’usagé.

Un marchand ou un particulier 

Lorsque vous faites affaire avec un dépositaire, vous profitez d’une garantie (variable) qu’un particulier n’est pas tenu de vous offrir aux yeux de la loi. En revanche, il se peut que vous allez payer votre véhicule plus cher que si vous vous le procurez des mains d’un particulier. Souvent, le marchand va vous proposer ou vous garantir que le produit convoité a subi une rigoureuse inspection mécanique. Avec un particulier, il vous faut débourser pour cet exercice, mais vous avez le loisir de choisir votre mécanicien de confiance. N’oubliez également pas de faire appel au RDPRM afin de vérifier si le véhicule convoité n’a pas été donné en garantie ou n’est pas affecté d’une dette.

Votre instinct

Comment trouver le véhicule à la hauteur de vos attentes? Un conseil: fiez-vous à votre instinct ;  il n’a pas tendance à vous mentir. Lorsque vous vous sentez en confiance et qu’on ne vous met aucune pression, vous êtes généralement à la bonne adresse.

Un exemple vécu pour vous l’illustrer. Lors d’une même journée, je me suis rendu voir deux voitures anciennes qui m’intéressaient. Le hasard voulait qu’il s’agît de deux Dodge Polara, l’une de l’année 1965, l’autre de 1967. La première était annoncée comme ayant seulement 11 000 milles, la deuxième 39 000 milles. Lors de la visite de la première, j’ai noté une usure importante de certaines pièces, ce qui me laissait croire que le véhicule avait une usure prématurée. De plus, la voiture n’était pas plaquée et ne pouvait être essayée. Ses pneus étaient dégonflés et son moteur ne tournait pas parfaitement. J’ai rapidement décidé d’aller voir le deuxième véhicule et la situation fut totalement inversée. Le modèle montrait un niveau d’usure tout à fait normal et sa condition générale était excellente. Un essai routier a rapidement pu être réalisé et la voiture se comportait comme une neuve. Mon instinct était bon.

Une transaction a rapidement été conclue et deux ans plus tard, cette voiture est toujours un plaisir à utiliser lorsque l’été se pointe.

Dernières étapes vers la bonne voiture

Enfin, jetez un coup d’œil à la qualité de l’annonce qui vous est proposée. Les informations contenues sont-elles claires et précises, en plus d’être véridiques ? Est-ce que les photos représentent le véhicule sous toutes ses coutures ? Dans le cas d’un marchand, existe-t-il d’autres annonces appartenant à ce dernier ? Est-il membre de l’AMVOQ, l’Association des marchands de véhicules d’occasion du Québec ? Dans tous les cas, est-ce que la personne à contacter est facile à joindre et courtoise lors de vos échanges ?

Tant d’éléments qui peuvent faire la différence dans votre chemin vers la bonne voiture.

La clef, on y revient : le lien de confiance.

N’arrêtez pas votre lecture!

Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces