Pourquoi mon auto déprécie et qu’est ce que cela change pour moi?

La dépréciation d'une auto, c’est la différence entre le prix d’achat de votre nouvelle voiture, et sa valeur réelle au moment de la revente. Un phénomène incontournable, que l’on doit bien comprendre pour en connaître le véritable impact.

Qu’est-ce que la dépréciation?

En termes clairs, c’est le pourcentage de baisse de valeur qui affecte votre véhicule avec l’usage. Dans d’autres secteurs d’activité, on parlera d’amortissement. Cette diminution est inévitable et varie selon les marques et les modèles. Elle se situe généralement entre 15 et 30% la première année, et atteindra la plupart du temps 50% après trois ans.

La baisse est importante, et c’est pourquoi la valeur de revente établie par la dépréciation est un facteur indispensable à considérer lorsqu’on songe à acheter une voiture neuve. Il faut quand même faire une importante nuance : la dépréciation n’est pas nécessairement reliée au prix de vente. Certaines voitures conservent mieux leur valeur que d’autres.

Une petite explication s’impose : la dépréciation est essentiellement une méthode comptable établie par les compagnies (nous y reviendrons) qui sert de base à votre calcul au moment de l’achat. La valeur de revente, elle, est basée sur la popularité, la demande et l’état général de votre véhicule et est la valeur réelle de votre voiture après une période donnée.

Prenez quelques secondes pour parcourir les annonces de Kijiji. Vous y verrez des tonnes de voitures neuves, et vous serez en mesure de comparer les prix de revente des voitures d’occasion. Vous verrez que certains modèles, pourtant originalement vendus le même prix, se vendent plus chers que d’autres une fois âgés de quelques années. Ici, ce sont les lois du marché qui fonctionnent et non celles de la dépréciation!

Comment est calculée la dépréciation?

En fait, il n’existe aucun calcul précis que l’acheteur peut faire de la dépréciation. Les manufacturiers se basent sur des projections de diminution de valeur établies par des firmes spécialisées, qui sont elles-mêmes inspirées par des données historiques, des statistiques de marché et des résultats de fiabilité pour chacun des modèles.

Comme on vous l’a expliqué précédemment, la dépréciation est une donnée comptable qui sert, notamment à établir une valeur théorique pour une voiture au bout d’une période donnée. Elle est utile pour établir la valeur des assurances, par exemple, ou des valeurs à neuf. Certaines compagnies sont d’ailleurs spécialisées dans ce domaine, et ce sont elles qui dictent notamment les valeurs résiduelles sur les contrats de location, en se basant sur le taux de dépréciation de la voiture louée.

Qu’est-ce que ça change pour vous?

Acheter une voiture neuve, c’est comme acheter n’importe quel produit : au bout d’un certain temps, il aura perdu un peu de sa valeur. Et si vous voulez le revendre, vous devrez tenir compte de cette baisse.

Sachez cependant qu’il existe des outils de comparaisons en ligne qui vous donnent une bonne indication de la valeur future  de votre voiture, ce qui pourrait être un facteur important dans le choix du modèle convoité. Et certains modèles, les berlines familiales intermédiaires par exemple, subissent davantage de baisse que la plupart des autres catégories de véhicules en raison de leur baisse de popularité.

La dépréciation est incontournable. Mais l’acheteur avisé que vous êtes le savait déjà. Il suffit d’en tenir compte dans votre budget au moment de l’achat. Mieux encore, si vous êtes du genre à conserver votre voiture plus de 6 ans, n’en tenez même pas compte. Au bout de cette période, seul l’état de votre véhicule et la qualité de l’entretien dictera la valeur de revente!

« Pourquoi est-il payant de connaître la valeur future de votre véhicule? »

N’arrêtez pas votre lecture!

Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces