Comment négocier son salaire lors d’une entrevue

Il y a deux aspects importants et tout aussi difficiles à jongler lors de la négociation de son salaire en entrevue : comment aborder le sujet, et comment s’y prendre.

À quel moment aborder le salaire

Bien qu’il puisse être tentant de poser des questions sur votre rémunération dès la première entrevue, attendre d’être directement en contact avec quelqu’un des ressources humaines (RH) est plus sage, car celle-ci est une partie prenante neutre et si ultérieurement vous avez des entrevues avec les ressources humaines, c’est probablement le bon moment d’aborder le sujet si ça n’a pas déjà été fait. Si les ressources humaines ne sont pas impliquées dans votre recrutement, il est préférable de discuter votre rémunération après votre première entrevue. Si lors de votre deuxième entrevue personne n’a soulevé la question, vous pouvez aborder le sujet en disant quelque chose comme : « nous n’avons pas eu l’occasion de parler du salaire — avec qui puis-je le faire ? ».

Soyez conscient de votre valeur

Il arrivera souvent que la question vous soit posée directement afin de connaître vos attentes salariales. Ne répondez pas immédiatement avec un chiffre spécifique. Si cette conversation se passe au début du processus d’entrevue, dites que vous aurez besoin de plus de détails sur l’étendue du rôle. Déterminez d’abord si ce nouvel emploi représente un changement latéral, soit avec des responsabilités semblables au poste que vous occupez, ou si vous êtes en train de grimper les échelons. Si c’est latéral, en général, ne demandez pas plus de 10 000 $ sur votre salaire précédent. Les changements latéraux peuvent obtenir une augmentation allant de 5 000 à 7 000 $.

Présentez toujours vos attentes en termes d’échelle salariale, et continuez d’animer la conversation. Si vous demandez une augmentation élevée, faites-leur savoir en disant quelque chose comme « Je sais que cela est élevé, mais je possède l’expérience pour le justifier. » Rassurer un employeur potentiel que vous savez que votre requête est probablement plus élevée qu’ils pensaient pour le rôle et expliquer pourquoi vous le méritez est mieux que de citer un nombre élevé et d’attendre une contre-offre.

Si vous ne connaissez pas votre valeur et demandez trop bas, vous risquez d’être pris pour un candidat junior et compromettre vos chances de négocier le salaire que vous désirez. À l’inverse, si vous êtes déjà perçu comme un candidat junior et que vos attentes sont élevées, vous risquez de ruiner vos chances dès le départ.

Comment savoir si vos attentes sont raisonnables ?

Afin de vous assurer d’être dans la bonne échelle salariale lors d’une entrevue, recherche et préparation sont de mise. Consultez des sites d’annonces d’emploi locales comme Kijiji emplois pour voir si des postes comparables affichent une échelle salariale, et consultez certains sites de recherche de salaire pour voir l’échelle salariale moyenne d’un poste comme le vôtre. Dépendamment de votre expérience et de votre salaire antérieur, il vous sera aussi possible de déterminer ce qui est raisonnable en termes d’attente tout en considérant les particularités de l’entreprise à laquelle vous postulez ainsi que toutes compétences spéciales.

Considérez l’entreprise

Si votre expérience de travail antérieure a été dans une banque ou une grande entreprise, et que vous cherchez à faire le saut vers un milieu complètement différent, attendez-vous à une baisse salariale. Si vous êtes habitué à un gros salaire et êtes à la recherche de positions moins lucratives, il faudra vous attendre à ce que l’offre puisse être inférieure à votre valeur habituelle. Si l’offre est basse, prévoyez demander certains avantages qui vous permettraient d’économiser ou améliorer votre qualité de vie. L’argent que vous économiserez en pouvant travailler un jour par semaine à domicile, où les frais de stationnement ou de déplacement remboursés pourraient faire une grande différence pour vous. Manifestez votre intérêt pour le rôle, mais assurez-vous que le salaire offert puisse soutenir le mode de vie auquel vous êtes habitué.