Emploi : entretenir des profils favorables et professionnels sur les médias sociaux

Alors vous vous êtes organisés, vous avez publié votre curriculum vitae en ligne, et vous avez postulé pour quelques emplois — mais avez-vous fait une recherche Google de vous-même? Des résultats de recherche peu flatteurs pourraient anéantir tous vos efforts pour trouver un emploi. Si vous pensez être à la recherche d’un emploi prochainement, vous devez vous assurer que les résultats de recherches sur Internet portant votre nom sont flatteurs. Il s’agit d’une première étape très importante et idéalement, un processus continu.

 

Il est tout à fait normal que les candidats aient une présence sur Internet, et faire des recherches sur les candidats est une pratique commune chez les recruteurs et gestionnaires d’embauche. N’allez pas tout de suite changer votre nom sur tous vos réseaux sociaux et verrouiller vos profils – démontrer que vous avez des connaissances par rapport aux réseaux sociaux pourrait vous donner une longueur d’avance sur les concurrents, et une absence pourrait sembler suspecte. Alors, comment bien gérer vos profils de médias sociaux pour qu’ils soient des atouts plutôt qu’une nuisance lorsque vous cherchez un emploi?

Maintenir une image propre est plus facile que nettoyer après coup.

Réglez vos paramètres de confidentialité pour que le public général n’ait pas accès au contenu dans lequel vous êtes identifiés. Qu’ils soient réglés pour que seuls vos amis puissent voir ou que vous voulez approuver les identifications individuellement, cela ne regarde que vous – l’important est de vous assurer que les moteurs de recherche ne pourront pas voir ce contenu. Il n’est pas nécessaire de supprimer toutes les photos dans lesquelles vous avez un verre à la main – il est normal d’avoir une vie sociale. Par contre, toutes les photos qui suggèrent une consommation excessive d’alcool ou une activité illicite quelconque doivent absolument être supprimées.

Évitez le drame

Il peut être tentant d’utiliser les médias sociaux comme plateforme où  partager votre mécontentement à propos de votre travail, votre vie sociale ou votre famille – mais résistez à la tentation! Ces partages d’émotions peuvent se trouver par moteur de recherche et vous feront paraître instable. Les recruteurs et gestionnaires d’embauche ne cherchent pas à embaucher une personne susceptible d’apporter du drame au sein de leur équipe, donc les affichages fortement dramatiques ou empreints d’émotions devraient être retirés ou publiés avec des paramètres de confidentialité qui restreint leur visionnement. Les échanges interpersonnels devraient demeurer en privé.

Les plaintes au sujet du travail, des patrons ou des collègues doivent être évitées à tout prix – elles n’ont pas leur place sur les médias sociaux. 

Évitez tout langage vulgaire

Bien que vous soyez habitués aux obscénités lorsque vous parlez avec des amis, évitez de les afficher sur les médias sociaux, en particulier sur Twitter. Vous pouvez penser que c’est un seul gazouillis (« tweet ») – mais il est difficile de prévoir lesquels seront indexés par les sites d’indexage de Twitter et apparaîtront sur la première page d’une recherche sur Internet (à tel point, ils deviennent difficiles à retirer). Ménagez-vous des maux de tête et évitez d’utiliser des mots ou des phrases qui nuiront à vos recherches pour des occasions de carrière.

Les recruteurs et gestionnaires d’embauche cherchent généralement à s’assurer que les candidats ne sont pas un risque pour leur compagnie et leur marque de commerce. Prenez le temps d’examiner vos profils et si vous trouvez quelque chose qui vous gêne ou qui vous fait honte, éliminez-le le plus tôt possible. Les médias sociaux peuvent être un excellent outil pour trouver un emploi, mais il faut s’assurer que ça ne soit pas contre vous.