Traitement antirouille: lequel convient à votre véhicule?

Lorsque vous allez chez un concessionnaire, le vendeur tentera sans aucun doute de vous vendre un service antirouille. Devriez-vous acheter ce service qui coûte plusieurs centaines de dollars? Cela aidera-t-il à protéger votre voiture et vous permettre de la garder plus longtemps?

Les arguments que vous entendez souvent contre la rouille

Il est fréquent d’entendre que, même si l’antirouille a été nécessaire dans les voitures des années 60 ou 70, une telle attention est aujourd’hui inutile, car la technologie de protection contre la rouille dans le processus de fabrication s’est grandement améliorée. Malheureusement, il y a certains cas où ces arguments ne sont pas valides.

Bien qu’il y ait certainement eu des améliorations dans la technologie des traitements antirouille, ils ne sont pas nécessairement tous efficaces. Aujourd’hui, l’application de réglementations environnementales strictes rend impossible l’utilisation de puissantes technologies de protection antirouille à base d’huile et de plomb. Les constructeurs d’automobiles utilisent donc des produits à base d’eau plus respectueux de l’environnement qui ont tendance à être moins efficaces. Il est facile de le constater lors  d’une visite dans une ferraille automobile. Les voitures construites dans les années 60 ont tendance à paraître beaucoup moins rouillées que les voitures fabriquées après l’an 2000.

Il n’est pas plus logique de compter sur les garanties antirouille appliquées sur les nouvelles voitures. Ces garanties entrent seulement en vigueur lorsque la rouille va jusqu’à provoquer une perforation de la carrosserie.

Au Québec, les routes sont dégagées avec beaucoup de sel et d’autres produits chimiques agressifs, l’antirouille peut être une bonne idée pour votre véhicule. Ces sels et ces produits chimiques peuvent être très corrosifs. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles l’Association canadienne des automobilistes recommande l’antirouille.

De plus, le traitement antirouille est recommandé si vous prévoyez garder votre véhicule au-delà de trois ou quatre ans.

Quels genres d’options sont disponibles?

Un certain nombre de technologies de protection contre la rouille existent, toutes à des échelles de prix et de fiabilité différentes.

Prévention de la rouille électronique: La formation de rouille est un processus chimique où le métal se combine à l’oxygène dans l’environnement. Ce processus chimique peut être retardé par l’application de tensions électriques qui rendent difficile la liaison moléculaire entre l’oxygène et le métal. Il en coûte environ 400 $ pour en acheter et le faire installer un. Il n’est cependant pas considéré comme une technologie particulièrement fiable.

Revêtements fixes: Un matériau protecteur épais est appliqué sur chaque partie exposée du dessous du châssis de votre voiture. Il agit comme un bouclier. Il pourrait être composé de caoutchouc à base de pétrole, de la paraffine ou de l’asphalte (l’option la plus rude qui coûte environ 150 $ et s’applique mieux aux nouvelles voitures qu’à celles plus anciennes).

Applications sans ruissellement: une substance visqueuse est appliquée sur le soubassement et envoyée, à travers des trous forés, dans des zones spécifiques de l’intérieur. La substance durcit et offre une excellente protection. Ce traitement coûte environ 150 $. Le traitement inclut une garantie de 10 ans.

Applications goutte à goutte: Une substance plus fluide est utilisée que le matériau utilisé avec les applications sans gouttes. Le fluide pénètre dans toutes les parties du cadre pour offrir une protection supérieure. Les traitements durent un an.

Tandis que plusieurs marques bien connues (comme Krown) vendent des bombes aérosol, l’utilisation de ceux-ci n’est pas la meilleure idée. Ça prend beaucoup de patience, d’équipement et de l’expertise pour nettoyer suffisamment le sous-plancher d’une voiture pour que les substances adhèrent correctement. Ça prend également de l’expérience pour s’assurer qu’aucun dommage n’est causé, par exemple en perçant des trous aux mauvais endroits ou en laissant les revêtements se fixer sur des joints en caoutchouc. Percer de trous par vous-même peut également annuler les garanties de voiture.

Lorsque vous trouvez un revendeur, posez ces questions

Tout d’abord, vous devez vous assurer que votre voiture est en effet sujette à la rouille. Si c’est un véhicule tout en aluminium comme le Ford F150, l’antirouille est inutile. Une fois que vous avez déterminé que c’est nécessaire, assurez-vous de demander au revendeur de poser quelques questions sur la protection contre la rouille.

Demandez quelles parties de la voiture seront traitées: il ne suffit pas de simplement traiter le dessous du véhicule; la personne qui effectue le traitement doit avoir un plan pour traiter  la rouille existante et pour les zones intérieures accessibles par forage.

Renseignez-vous sur la garantie: certains types d’application d’antirouille exigent un perçage; dans certains cas, il peut annuler la garantie de votre voiture si elle n’est pas effectuée par du personnels autorisés. L’application doit également être accompagnée de sa propre garantie.

Faire un traitement antirouille à votre véhicule est une bonne idée. Permettre à la rouille de prendre racine et s’installer sur votre voiture peut avoir des conséquences fâcheuses.