Conseils pour une rentrée scolaire sans crise d’urticaire

La rentrée scolaire arrive à grands pas et vous vous sentez faiblir en pensant à tout ce que vous devez accomplir?

Le moment est venu de réinstaurer une routine rassurante pour votre enfant et, par le fait même, de vous préparer pour le marathon des lunchs, des transports et des devoirs. Le retour à l’école est souvent synonyme de planification et – pourquoi pas – de nouvelles résolutions. Ça tombe bien! Nous vous avons préparé une petite liste de conseils pour vous faciliter la vie et ainsi rendre le brouhaha de la nouvelle saison plus agréable pour tous.

Instaurez une routine à la maison

Pour un tout-petit, l’utilisation d’un tableau s’avère particulièrement efficace pour une routine du matin et du soir. Imprimez sur un carton les dessins d’un soleil et d’une lune, ainsi que des symboles simples de ce qu’il doit faire tels qu’une assiette, une brosse à dents et un chandail, par exemple.

Au fur et à mesure que l’enfant les intègrera dans sa routine du matin avant l’école ou celle du soir avant le coucher, il développera son autonomie et sa confiance en lui, tout en étant rassuré.

Inscrivez votre enfant au service de garde

Ouvert plus tôt le matin (vers 7 h) et fermant plus tard le soir (vers 18 h), le service de garde permet une meilleure conciliation travail-famille. Informez-vous auprès de l’école pour connaître les tarifs, les dates d’inscription et les conditions spéciales (jours fériés, dîners, etc.) et attention aux retards! Certains services de garde facturent jusqu’à 1,00 $ par minute de retard après la fermeture.

Optez pour le classique babysitting

Une fois la dernière cloche sonnée, une personne de confiance peut prendre le relais. Que ce soit le petit voisin en quête d’argent de poche ou une gardienne de votre quartier, la personne attitrée peut aller chercher votre enfant à la sortie de l’école et rester à la maison jusqu’à votre arrivée du travail. Pratique, non?

Demandez à ce que votre routine « après école » soit respectée pour ne pas déstabiliser votre jeune et maintenir ses bonnes habitudes en votre absence. Il est également recommandé de faire affaire avec un « gardien averti », ou quelqu’un ayant sa formation RCR en poche, pour un maximum de sécurité et de tranquillité d’esprit!

Pour ne pas jouer au taxi, pensez au covoiturage

Vous vous êtes emporté dans la frénésie de la rentrée et avez inscrit votre Léa au piano le lundi, au soccer le mercredi, et au judo le vendredi? Sachez que vous n’êtes pas les seuls.

On n’y pense pas souvent, mais le covoiturage est une solution toute pratique pour partager la charge des transports entre parents. Avec quelques parents du groupe, faites-vous un horaire et alternez-vous! Ainsi, vous n’aurez qu’à aller chercher votre marmaille une fois sur deux.

Engagez un tuteur pour une rentrée scolaire réussie

Si votre enfant éprouve des difficultés dans une ou plusieurs matières scolaires, sachez que du tutorat à domicile est offert par des particuliers dans la plupart des municipalités. Cette aide au devoir peut être particulièrement efficace puisque l’enfant, en tête-à-tête avec son tuteur, peut obtenir un suivi personnalisé.

La gêne de parler en classe ou le stress lié à la performance peut empêcher un enfant de clairement exprimer ses difficultés. Le recours à un tuteur pour votre enfant peut alors lui redonner confiance en ses compétences et l’aider à surmonter ses craintes pour le futur.