5 bonnes raisons de participer à l’économie de seconde main

Je suis devenue une réelle adepte de l’économie de seconde main le jour où, tannée de payer des montants exorbitants pour mes livres obligatoires à l’université, j’ai décidé de magasiner mes bouquins dans les librairies usagées de mon quartier. Cette décision s’est avérée une vraie révélation : je pouvais acheter plus, en payant moins. Ça peut sembler paradoxal, mais c’est pourtant vrai.

Depuis, je prends un malin plaisir à magasiner des produits de seconde main, que ce soit pour l’école, la maison ou les enfants. J’ai ainsi le sentiment de consommer de façon plus responsable et j’ai l’impression que le processus d’achat est moins impulsif. À Noël, j’ai également encouragé l’offre de cadeaux usagés au sein de la famille. Même si cela n’a pas fait l’unanimité, je sais que j’ai semé une petite graine et que l’idée fera son chemin tranquillement.

Je dois tout de même avouer que mon changement de mentalité ne s’est pas effectué du jour au lendemain. La surconsommation est tellement ancrée dans nos habitudes, qu’il peut sembler difficile de vivre autrement. Pourtant, c’est possible !

Voici pourquoi j’ai décidé de participer à l’économie de seconde main :

  1. Ça coûte moins cher

Sérieusement, pour le tiers du coût de mes livres universitaires neufs, j’ai pu acheter la totalité des bouquins de la liste en version usagés. C’est fou ! D’ailleurs, selon L’indice Kijiji de l’économie de seconde main 2017,  les consommateurs payent en moyenne un bien usagé 2,7 fois moins cher qu’un bien neuf. Ça fait réfléchir…

  1. On peut faire des trouvailles uniques

Si vous avez envie d’ajouter un brin d’originalité à votre quotidien, ce mode de consommation vous intéressera à coup sûr ! Pour la déco, les vêtements et les accessoires, on peut faire des trouvailles dignes d’une caverne d’Ali Baba.

  1. C’est plus écologique

On va se dire les vraies affaires : la surconsommation est une vraie menace pour la planète. Pourquoi acheter un bien neuf, quand il existe le même objet, à peine utilisé, qui ne demande qu’une seconde chance ?

  1. C’est amusant

Essayez, vous verrez. Personnellement, je peux passer des heures à fouiner sur Kijiji à la recherche d’un accessoire déco ou d’un jouet de mon enfance. J’aime comparer les prix, négocier avec les vendeurs et lire les petites annonces. Certaines d’entre elles sont vraiment originales !

  1. On peut acheter des articles de meilleure qualité

Puisque les items de seconde main sont moins chers, on peut, avec un plus petit budget, s’offrir de meilleurs modèles. Si vous avez un budget X pour une nouvelle télévision et que vous allez dans une boutique spécialisée, le vendeur vous proposera fort probablement une option moins intéressante que si vous achetez une télévision usagée. Souvent, ces articles ont été utilisés quelques fois seulement et sont en parfait état.

Avouez que ça vous donne envie d’essayer ? Vous n’avez rien à perdre, mais plutôt tout à gagner. Selon L’indice Kijiji, la majorité des acheteurs de seconde main utilisent l’argent économisé pour des achats de la vie quotidienne, comme l’essence, l’épicerie ou pour payer le loyer. Avec le coût de la vie qui ne cesse d’augmenter, le seconde main devient vraiment indispensable !

Achetez-vous des articles de seconde main ?

Pour quelles raisons ?