Le saviez-vous? L’obsolescence des produits : c’est aussi dans la tête!

Nous avons invité Fabien Durif (PH.D.) à commenter le principe de l’obsolescence et de la consommation responsable dans le cadre de la 3e Journée de réflexion sur la consommation responsable de l’Observatoire de la consommation responsable (OCR), avec lequel Kijiji s’est associé pour la première fois, cette année.

En gros, pour Fabien Durif, l’obsolescence des produits se décrit comme une baisse de la valeur d’un produit par apport à un produit plus récent.

Il y a 3 types d’obsolescences :

  • L’obsolescence technologique – Les produits donnent l’impression d’être moins performants que les nouveaux : un téléphone intelligent neuf fonctionnera plus rapidement que la version précédente, mais nous croyons aussi fermement que notre ancien téléphone a beaucoup ralenti.
  • L’obsolescence psychologique – Nous voulons un nouveau produit parce qu’il est plus beau, mince ou à la mode.
  • L’obsolescence économique – Les faibles coûts font en sorte que nous voulons changer nos vieux objets.

Selon Fabien Durif, l’obsolescence programmée serait un mythe. Des études prouvent qu’entre les années 1970 et aujourd’hui, la durée de vie utile des objets varie seulement de 6 à 18 mois. Les biens d’aujourd’hui ont une espérance de vie aussi longue que leurs ancêtres! La seule chose qui change, c’est le fait que les consommateurs veulent s’en débarrasser plus rapidement.

Il y a trois solutions pour contrer ce phénomène :

  1. Des consommateurs avertis – Il ne faut pas se laisser avoir par le marketing agressif et les phénomènes de mode. Il est préférable de privilégier les marques écoresponsables, mais surtout, réutiliser ou donner une seconde vie aux objets.

Se responsabiliser – Il faut être certain que ces biens seront réutilisés, recyclés ou récupérés. Trop souvent, nous quittons nos biens sans savoir où ils finiront. C’est facile de laisser partir ses électroménagers lorsque l’on en achète de nouveaux, mais qu’arrive-t-il de nos biens? Il est préférable de les vendre ou les donner à quelqu’un qui en bénéficiera plutôt que de les laisser partir au dépotoir.

Donner une seconde vie – Il s’agit de se départir logiquement des objets dont on ne se servira plus, mais qui sont toujours en bonne condition.

Combien de gens gardent un vieux cellulaire ou un vieil ordinateur chez eux en se disant que si leur nouvel appareil faisait défaut, ils auraient un plan B. Ces objets sont, souvent, encore très bons et fonctionnels, mais ils restent inutilisés jusqu’à la fin de leur vie utile. La revente ou le don de ces objets via une plateforme comme Kijiji aide à prolonger leur vie utile, éloigne les objets du dépotoir et surtout prévient la consommation abusive.

De plus, cette réutilisation des objets a un impact direct sur l’environnement.

 

  1. Des fabricants plus responsables – Des marques qui mettent de l’avant la fiabilité à long terme et qui privilégient l’éco conception.
  1. Des gouvernements plus sévères – Il faudrait augmenter les garanties légales et obliger les fabricants à conserver les pièces de remplacement au minimum 5 ans, pour faciliter la réparation.

La consommation responsable, nous en sommes tous capables. Il suffit d’y mettre un peu du nôtre et savoir que nous pouvons tous en tirer parti. Kijiji est fier de s’être associé à l’OCR et encourage tout le monde à donner une seconde vie aux objets.

N’arrêtez pas votre lecture!

Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces