Avantages et inconvénients : L’achat d’une propriété au bord de l’eau

Peu d'expériences sont plus relaxantes que d'aller au chalet pour le week-end et profiter de la vue sur le lac ou la rivière. Que vous soyez à la recherche d'une maison au bord de l'eau pour vous ressourcer occasionnellement ou que vous souhaitiez y vivre une retraite isolée toute l'année, vous devez savoir quels sont les avantages et les inconvénients des propriétés au bord de l’eau.

Ci-dessous, vous trouverez certains points à garder en tête, si vous êtes à la recherche d’une maison au bord de l’eau ou d’un terrain riverain sur lequel vous comptez construire.

Trouver le bon plan d’eau

Cela peut sembler évident, mais tous les lacs (ou rivières ou océans) ne sont pas faits de la même façon. Certains sont composés des eaux très claires et peuvent joindre des réseaux de navigation plus larges. Ceux-ci sont l’idéal si vous avez un bateau et voulez explorer.

Sinon, un lac fermé peut ne pas présenter de l’eau claire, mais tend à offrir plus d’intimité. De plus, si vous avez un gros navire qui devra être amarré, vous aurez besoin d’un plan d’eau plus profond et d’une pente relativement raide.

Enfin, si vous avez de jeunes enfants, une plage avec une inclinaison progressive serait probablement idéale.

Enquêtes et inspections

De nombreuses propriétés riveraines, en particulier dans les zones rurales, n’ont jamais été inspectées, ce qui signifie que les empiètements et les servitudes ont pu passer inaperçus. Envisagez de faire une inspection afin d’éviter des maux de tête reliés à une future enquête juridique.

En outre, les propriétés riveraines sont souvent sujettes à beaucoup d’humidité, ce qui peut causer des problèmes aux maisons elles-mêmes. Par exemple, elles peuvent faire face à de la moisissure, des inondations et des fuites. Faites faire une inspection de la résidence puisque ces problèmes peuvent être difficiles à repérer par un œil non averti.

Règlement de zonage

Il existe de nombreux règlements de zonage qui sont uniques aux propriétés riveraines. La plupart des municipalités ont des règlements environnementaux qui limitent la taille de toutes nouvelles constructions et des règles qui légifèrent la distance de construction d’un quai de la résidence. Si vous envisagez de faire construire une importante résidence, informez-vous au préalable de ces règlements.

De plus, dans de nombreux cas, la Couronne conserve le droit d’aménager la rive, ce qu’on appelle une concession de route côtière. Un bâtiment qui empiète sur l’allocation de route de côtière pourrait rencontrer des problèmes majeurs si le gouvernement envisageait de construire sur le bord de l’eau. Idéalement, vous devriez chercher une propriété au bord de l’eau avec un littoral «fermé», car il ne risque pas d’être aménagé.

Routes, eau et déchets

L’accès routier est un problème majeur pour de nombreuses propriétés au bord de l’eau. Renseignez-vous à savoir si la route est entretenue tout au long de l’année ou si des frais supplémentaires doivent être déboursés pour le déneigement en hiver. De plus, certaines routes peuvent ne pas être aménagées adéquatement et ne peuvent être empruntées que par des véhicules à quatre roues motrices, surtout par mauvais temps.

La plupart des propriétés riveraines rurales dépendent de l’eau puisée du lac ou de sources naturelles pour leur apport en eau. Faites faire une inspection pour vous assurer que l’eau est potable.

Renseignez-vous sur le système d’évacuation des eaux usées de la résidence. Si la propriété est menue d’une fosse septique, alors assurez-vous qu’elle est en bon état. Réparer ou remplacer une fosse septique trop usée peut représenter une dépense importante.

Une maison au bord de l’eau permet de prévoir une retraite du bruit et du brouhaha de la ville. Lors de l’achat d’une propriété riveraine, assurez-vous de rendre l’expérience aussi plaisante que possible et sans souci en gardant les considérations ci-dessus en tête.