Comment accueillir un locataire chez vous avec succès

Dans beaucoup d’émissions sur l’immobilier, l’idée de louer une partie de sa maison semble très séduisante, surtout pour un nouveau propriétaire: qui n’a pas envie de rembourser son hypothèque plus rapidement ou d’obtenir un revenu supplémentaire? Cependant, avant de vous lancer dans l’aménagement d’un appartement dans votre sous-sol, il est important de bien faire vos devoirs. Avoir des locataires peut être exigeant, et il y a un certain nombre de règles et de règlements à respecter.

NDLR : Cet article a été récemment mis à jour et modifié

Voici huit conseils clés à garder en tête lorsque vous louez une partie de votre maison.

  1. Chambre ou logement indépendant?

En règle générale, lorsque vous partagez le même espace que votre locataire, les règlements en matière de location varient selon les situations: par exemple, ils peuvent être différents selon que vous louez une chambre ou un appartement indépendant dans votre sous-sol. Il est important de consulter les autorités de votre province pour connaître les règles propres à chaque cas.

  1. Les permis

Avant de rénover votre maison pour accueillir un locataire, consultez votre municipalité pour savoir si vous avez besoin d’un (ou de plusieurs) permis. Les règlements peuvent varier considérablement d’une ville à l’autre: assurez-vous de suivre ceux qui s’appliquent à votre lieu de résidence et à la vocation de l’espace que vous comptez aménager. Ne pas respecter la loi peut entraîner de grosses amendes ou même la suppression de l’espace locatif pour lequel vous avez travaillé dur.

  1. Les assurances

Une fois que vous connaissez les règlements qui s’appliquent à la location d’une chambre dans votre maison, vérifiez si cela affecte votre assurance habitation. Contactez votre compagnie d’assurance et informez-la que vous allez avoir un locataire. Si votre espace locatif subit des dommages, alors que votre compagnie d’assurance ignorait que vous aviez un locataire, il se peut qu’elle refuse de couvrir les bris.

  1. Les impôts

Votre revenu de location est imposable: vous devriez donc le déclarer chaque année lorsque vous faites vos impôts. Avant de remettre votre déclaration de revenus, déterminez le pourcentage de l’espace occupé par votre locataire, ainsi que le pourcentage du temps où il utilise des espaces communs, comme la buanderie, la salle de bain ou la cuisine. Voyez également si vous pouvez déduire des dépenses liées à l’unité locative, comme l’achat d’une laveuse-sécheuse.

  1. Le montant du loyer

Déterminez le montant équitable et habituel du loyer dans votre région avant de fixer le vôtre. Consultez les annonces sur Kijiji pour vous donner une bonne idée des loyers près de chez vous.

  1. Connaissez vos droits

Prenez connaissance de vos droits et de vos responsabilités en tant que propriétaire, et assurez-vous de vous protéger en demandant au locataire de signer un bail écrit. Consultez les autorités locales pour obtenir toutes les informations importantes, y compris en ce qui concerne les contrats de location. Par exemple, vous pouvez trouver des ressources pour l’Ontario ici; pour le Québec, ici; et pour la Colombie-Britannique, ici.

  1. Rencontrez votre locataire

Chaque fois que vous accueillez une personne dans votre maison — que ce soit une gardienne d’enfants, un entrepreneur ou un locataire —, il y a des précautions de base à prendre. Rencontrez toujours le locataire en personne, demandez à voir sa carte d’identité, parlez à ses propriétaires précédents, faites vérifier son historique de crédit et son casier judiciaire, et suivez les règlements de votre province.

  1. Fixez les règles

Établissez des règles de base, surtout si vous louez une chambre et que vous partagez certains espaces avec le locataire, comme la cuisine ou la buanderie. C’est une bonne idée de mettre ces règles par écrit pour que tout soit clair. Le tabagisme et les animaux domestiques ne sont que deux des questions qu’il serait utile d’aborder dans le bail ou dans la liste de règles.

Louer une partie de votre maison est un excellent moyen d’économiser de l’argent, de rembourser votre hypothèque, et peut-être même de vous faire un nouvel ami. Une fois que vous aurez effectué les recherches de base nécessaires pour accueillir un locataire, prenez de superbes photos de votre espace locatif et publiez une annonce sur Kijiji!

N’arrêtez pas votre lecture!

Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces