Directeur général dans la LHJMQ : Une job 24 heures par jour, 7 jours par semaine!

Crédit Olympiques de Gatineau
La Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec met régulièrement en avant-plan les joueurs qui évoluent dans le circuit.

Pourtant, chaque organisation comporte beaucoup plus que simplement les athlètes que l’on retrouve dans leurs alignements. Que ce soit les entraîneurs, les thérapeutes sportifs ou bien même les professeurs, les équipes de la LHJMQ sont composées de plusieurs éléments qui représentent les ingrédients essentiels que comporte la recette du succès. Il existe tout de même un poste qui dirige et coordonne tous ces gens. Un poste qui est souvent analysé, critiqué voire même contesté, mais qui se voit primordial même s’il s’agit de travailler continuellement dans l’ombrec, celui de directeur général. Un rôle qui est souvent stéréotypé, mais qui pourtant, implique plusieurs facettes qui vont au-delà de ce qu’est le hockey. Voici donc le résumé d’un entretien réalisé avec M. Alain Sear, Directeur général des Olympiques de Gatineau.

« Chaque fois que tu crois que tous les dossiers sont terminés, d’autres se préparent.» C’est ce que dénote Alain Sear lorsque joint au téléphone récemment. Parce que M. Sear occupe, depuis peu, le poste de directeur général à Gatineau. Un emploi qu’il a amplement pu observer lorsqu’il occupait le poste de Président de l’équipe. « Tu dois toujours être disponible pour des réunions de dernière minute, des discussions avec les joueurs, des demandes médiatiques… Dans le jargon du hockey, on appelle ça une job 24/7 ».

Même si l’ex-Président des Olympiques a côtoyé plusieurs DG avant lui, il avoue que plusieurs aspects du métier impliquent beaucoup plus que ce qu’il avait constaté. « Par exemple, l’encadrement scolaire. Je gère énormément tout ce qui touche à l’école. Je dois m’assurer que les joueurs sont inscrits et qu’ils se présentent à leurs cours. Comme j’ai aussi des joueurs qui viennent d’autres provinces et parfois même d’autres pays, je dois également m’assurer d’avoir les ressources et les tuteurs adéquats pour leur cheminement académique » remarque Alain Sear.

 Depuis qu’il est en poste, M. Sear a également connu son premier camp d’entraînement dans ses nouvelles fonctions. « C’est très exigeant! Tout d’abord, je dois m’assurer que les joueurs invités/repêchés se présentent au camp. Il faut s’assurer que tout le monde passe les tests médicaux. Ensuite, tu as plusieurs « meeting » par jours en plus de procéder aux évaluations quotidiennes.»  Parce qu’évidemment, le métier de directeur général dans le circuit Courteau comporte aussi la gestion d’une équipe de hockey et son rendement sur la patinoire. Un rôle encore plus exigeant, si on se fie à la pression, est de bâtir une formation compétitive année après année. « Mon travail est énormément basé sur l’évaluation. J’essaie toujours de trouver les bons ˮfitsˮ pour composer nos trios. Voir quel joueur a le potentiel d’évoluer sur une première ligne, qui a le potentiel de joueur en avantage numérique, etc. […] Il faut aussi savoir quels sont les joueurs qui s’en viennent dans le circuit prochainement. Disons que je m’assure de connaître les meilleurs joueurs dans le Midget AAA », renchérit-il en riant.

  1. Sear semble d’ailleurs être prêt à tout pour les succès de son organisation. « Je travaille constamment afin d’améliorer mon équipe. Je me garde informé sur tous les joueurs dans la ligue. J’ai des documents énormes sur chaque équipe. Entre DG, on se parle constamment. Ça fait partie de notre job ».

Bien que le travail soit exigeant, Alain Sear ne semble pas regretter une seule seconde son ancien poste de président. Il est d’ailleurs en préparation pour l’une des périodes les plus occupées pour les directeurs généraux dans le circuit. Le temps des fêtes représente la période de transaction dans la LHJMQ et Sear en sera à une première expérience en tant que grand patron. Sans connaître ses intentions, il sera intéressant de voir ce que M. Sear mijote dans ses rencontres quotidiennes. Bref, un autre grand dossier que devra gérer le nouveau directeur général des Olympiques de Gatineau.

N’arrêtez pas votre lecture!

Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Nouvelles

Place à la Coupe Memorial!

Tous les amateurs de hockey junior se préparent à suivre l’évènement qui proclamera la meilleure équipe junior canadienne à la suite de la Coupe Memorial.

shares
comments

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces