En vue des séries éliminatoires 2018 dans la LHJMQ

À l’approche des séries éliminatoires dans la ligue de hockey junior majeure du Québec, le classement garde les partisans au bout de leur siège.

Fort d’une belle parité, le circuit connaît une fin de saison excitante ce qui est de bon augure pour la danse printanière. Cette semaine, avec en moyenne 5 parties à jouer pour les équipes au calendrier régulier, je me prête au jeu des pronostics avec un top 5 des équipes à surveiller en série de fin de saison.

Océanic de Rimouski , 2e au classement de la LHJMQ

Cette année, les gens du Bas-Saint-Laurent auront eu la chance de renouer avec leurs anciennes amours. L’arrivée du jeune prodige, Alexis Lafrenière, nous aura rappelé le passage des Sidney Crosby et Vincent Lecavalier avec l’équipe. Auteur de 42 buts à 16 ans, Lafrenière est justement devenu le premier joueur, depuis le célèbre 87, à accomplir l’exploit . Il sera intéressant de voir comment il pourra transporter sa nouvelle formation en série. (Au moment d’écrire ces lignes, il restait 5 parties à jouer pour Rimouski).

Titan d’Acadie-Bathurst, 3e au classement de la LHJMQ

Après avoir connu quelques saisons difficiles, le Titan est bien en selle en vue des séries de fin de saison. Les prouesses à l’attaque de Mitchell Balmas, Antoine Morand et German Rubtsov devraient faire peur à certaines formations du circuit. Il ne faudrait pas oublier également l’acquisition du gardien, Evan Fitzpatrick qui connait d’excellents moments avec l’équipe. D’ailleurs, le cerbère a été nommé gardien du mois de février avec un dossier de 6 victoires en sept départs. Il totalise une moyenne de but alloué impressionnante de 1,70 et un pourcentage d’efficacité de ,933. (Au moment d’écrire ces lignes, il restait 5 parties à jouer pour le Titan).

Mooseheads de Halifax, 4e au classement de la LHJMQ

            J’ai longuement hésité entre Halifax et Drummondville dans ce top 5. Cependant, il faut dire que j’ai un léger penchant pour les Mooseheads en raison des jeunes talents qui sont au sein de la formation. L’expérimenté Cam Russell aura fait un travail de recrutement hors pair. Les Benoit-Olivier Groulx, Filip Zadina, Jared McIsaac et Rapahel Lavoie représentent de beaux espoirs en vue du prochain repêchage de la LNH en juin. Il ne faut pas oublier également les vétérans comme Maxime Fortier, Connor Moynihan , Jocktan Chainey et Arnaud Durandeau qui connaissent également beaucoup de succès avec l’équipe. Ils seront certainement une équipe à suivre dans quelques semaines. (Au moment d’écrire ces lignes, il restait 5 parties à jouer pour Halifax).

Tigres de Victoriaville, 6e au classement de la LHJMQ

            Même si les Tigres n’ont pas connu le début de saison escompté, il faut bien le dire, les hommes de Louis Robitaille ne sont plus les mêmes depuis la période de transaction. Avec les acquisitions de Vitalii Abramov et Étienne Montpetit, les Tigres représentent pour moi l’une des grandes puissances du circuit. Récemment, Abramov est devenu le joueur européen le plus prolifique dans l’histoire de la LHJMQ en atteignant 283 points (le précédent record appartenait à Stanislav Lascek avec 282). D’ailleurs, le petit attaquant russe a été nommé chez les joueurs du dernier mois dans le circuit avec une récolte de 11 filets et un différentiel a +18, ainsi qu’une séquence de sept parties dans lesquelles il a obtenu au moins deux points. Avec en plus un attaquant de puissance comme Maxime Comtois, les Tigres seront voraces en séries de fin de saison. Ils seront très certainement de sérieux prétendants aux grands honneurs. (Au moment d’écrire ces lignes, il restait 5 parties à jouer pour Victoriaville).

Armada de Blainville-Boisbriand, 1er au classement de la LHJMQ

Je n’ai pas d’autres choix que de donner mon vote aux hommes de Joël Bouchard comme grands favoris cette année. Quelle saison! Avec 44 victoires cette année, l’Armada établit un nouveau record d’équipe. Ce serait trop long faire la nomenclature des joueurs dangereux au sein de l’équipe. Batherson, Alain, Teasdale etc.! Des noms qui résonnent partout dans le circuit. Mais la plus belle histoire selon moi cette saison, non seulement au sein de l’équipe, mais également dans la ligue, est celle d’Alex Barré-Boulet. Le petit attaquant de 5 pieds 9 pouces connait une saison du tonnerre. Avec une impressionnante récolte de 109 points en 60 matches, Barré-Boulet est en tête chez les pointeurs du circuit. Des prouesses qui lui auront amené à signer un premier contrat professionnel avec le Lightning de Tampa Bay. En souhaitant que son année de rêve se poursuivre le plus longtemps possible. (Au moment d’écrire ces lignes, il restait 7 parties à jouer pour Blainville-Boisbriand).

Mention spéciale aux Voltigeurs de Drummondville, aux Remparts de Québec et aux Huskies de Rouyn-Noranda. Ils seront à prendre au sérieux en séries éliminatoires.

 

N’arrêtez pas votre lecture!

Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Nouvelles

Un but signé Tristan Bérubé

C’est certainement la principale source de motivation pour chaque joueur. Alors que pour certains, mettre la rondelle dans le filet est monnaie courante, pour d’autres,…

shares
comments

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces