Les Saguenéens : 40 ans de hockey à Chicoutimi

Avec leur belle opportunité et leur alignement bourré de talent, la saison 2013-14 devrait être fort intéressante pour les fans des Sags.

C’est à la suite d’une expansion que les Sags voient le jour lors de la saison 1973-1974, la même année que les Festivals de Hull (aujourd’hui renommé les Olympiques) ont joint la ligue. L’équipe a puisé son nom dans les annales de l’histoire du hockey québécois. Au début du XXe siècle, une équipe de hockey senior était basée à Saguenay et un certain George Vézina, futur gardien de but des Canadiens, y jouait. Cette équipe a marqué la région au point où le nom a été redonné quatre décennies plus tard.

Marc Damico Saguenéens

Il y a presque 40 ans jour pour jour que les Saguenéens disputèrent la première rencontre de leur histoire face au défunt Junior de Montréal, le 30 septembre 1973. Une quarantaine d’années qui ont fait vibrer les amateurs de hockey du Saguenay.

Les Sags : la pépinière de talent

Au total, ils ont participé à la grande finale de la coupe du président cinq fois en trente-trois ans, en plus d’avoir vu de futures vedettes porter leurs couleurs. Parmi les vedettes ayant visité le territoire chicoutimois, nous pouvons nommer : Sylvain Locas, Gilbert Delorme, Marc Fortier, Alain Côté, Gaston Drapeau, Marc Denis, Pierre-Marc Bouchard et plusieurs autres. Cependant, ce sont les deux ci-dessous qui ont fortement marqué l’histoire de la Franchise…

Guy Carbonneau Saguenéens Chicoutimi CapitaineGuy Carbonneau a fait ses débuts dans la LHJMQ en 1976 avec les Saguenéens de Chicoutimi. Sa fiche avec les Saguenéens est plus que respectable. Fort de 171 buts et 264 passes pour un total de 435 points en 273 parties, Carbo a amassé une moyenne de 1,6 point par partie pendant les quatre ans qui ont précédé sa venue à l’organisation du Canadien de Montréal. C’est en 2000 qu’il revient chez Saguenéens en tant que propriétaire, président et gouverneur.

Félix Potvin Saguenées TrophéeDe 1988 à 1991, Félix Potvin fera son stage junior avec les Saguenéens de Chicoutimi. Il sortira de la LHJMQ avec un record de franchise de 7 blanchissages en une saison, le trophée Guy Lafleur remis au meilleur joueur des séries, le trophée Jacques Plante remis au meilleur gardien de la saison et le trophée Hap Emms remis au meilleur gardien par la Ligue canadienne de hockey.

Les Saguenéens d’aujourd’hui

Les sags sont aujourd’hui l’une des équipes les plus connues du junior majeur québécois. Que ce soit grâce à leur nomination de meilleure franchise de la LCH, grâce à Samuel d’Occupation Double qui portait fièrement le logo bleuet en onde, ou grâce aux nombreuses rivalités (Rempart, Drakkard, Océanic) qui rendent le hockey saguenéen si passionnant, l’étendard bleu poudre est connu et surtout reconnu comme un adversaire redoutable dans les 12 marchés de la belle province.

L’avenir de la franchise saguenéenne

Avec leur belle opportunité et leur alignement bourré de talent, la saison 2013-14 devrait être fort intéressante pour les fans des Sags. Nicolas Roy, premier choix du repêchage 2013, s’est joint à eux pendant la saison morte et Charles Hudon est toujours dans les rangs de l’équipe. Les troupes de Patrice Bosch ont de bonnes chances d’aller loin cette saison et lors du la vraie saison : le hockey de printemps!

Article précédent Cet automne, Kijiji fait une tournée de la LHJMQ Suivant Comment économiser sur l’équipement de hockey sans nuire à sa sécurité
LHJMQ 76 dans la série

N’arrêtez pas votre lecture!

Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces