Rencontre avec la nutritionniste Catherine Pigeon : L’art d’une bonne nutrition!

On l’oublie souvent, mais l’apport d’un nutritionniste est primordial concernant les performances chez les athlètes.

On l’oublie souvent, mais le rôle d’un nutritionniste est primordial pour aider à maximiser les performances des athlètes. Généralement, ceux qui pratiquent des sports de haut niveau doivent être très sensibles à l’importance d’une alimentation saine et d’une bonne nutrition. Les joueurs de la LHJMQ ne sont pas l’exception à la règle. S’entraînant plusieurs fois par semaine, les équipes doivent régulièrement faire appel à des spécialistes qui marqueront de manière positive le cheminement des joueurs. Voici un résumé de mon entretien avec la nutritionniste, Catherine Pigeon.

Catherine Pigeon a travaillé avec beaucoup d’athlètes, qu’ils pratiquent la course à pied, la boxe ou le hockey. Elle est une véritable passionnée par la nutrition; une passion qui n’a cependant pas toujours été présente chez elle. « J’ai commencé mes études au Cégep en cinéma, mais j’avais l’impression de faire du surplace. Un jour, je suis tombée sur une brochure de l’université Moncton, j’ai donc décidé de me lancer dans la nutrition » explique-t-elle. Cette décision s’est avérée bénéfique pour elle puisque son travail lui apporte désormais beaucoup de satisfaction. « Ce que j’aime de mon métier, c’est l’aspect prise en charge. J’ai vraiment une relation d’entraide et de confiance avec mes clients. C’est une relation qui nous amène à atteindre nos objectifs » explique Catherine. Mme Pigeon s’attarde surtout à la nutrition des sportifs qui pratiquent un sport de haut niveau. « Je te dirais que l’alimentation est souvent plus importante que l’entraînement! C’est notre énergie, alors il est essentiel d’y accorder beaucoup d’importance si on veut performer ».

Les relations avec les athlètes

« Dès les premières consultations, j’ai une grande proximité avec eux. Il y a beaucoup d’information à recueillir et il y a aussi une certaine forme d’éducation à faire. Donc au début, je dois faire un suivi accru jusqu’à ce que le plan alimentaire soit bien compris par l’athlète et qu’il y ait un bien-être physique et psychologique avec celui-ci pour maximiser les chances de réussites ». Catherine Pigeon n’a pas seulement l’aspect nourriture à gérer. À l’occasion, elle doit référer ses clients à d’autres professionnels de la santé. « C’est évident que je rencontre certaines difficultés dans mon métier. Par exemple, un athlète qui souffre d’un trouble gastro intestinal demande beaucoup plus que la nutrition sportive. Il faut donc parfois se tourner vers un médecin afin de régler le problème afin d’adresser le problème et compléter l’intervention nutritionnelle avec de la médication. Il y a aussi la gestion du stress. On doit apprendre à le supporter de la meilleure façon possible, mais il arrive que je doive conseiller à mon client de rencontrer un psychologue afin qu’il puisse atteindre tous ses objectifs » ajoute-t-elle. Pour suivre un tel programme, il est évident que les patients de Catherine doivent être extrêmement motivés et disciplinés. « Je dois parfois ramener à l’ordre certaines personnes quand je vois qu’il y a un laisser-aller. Ça fait partie de mon rôle aussi ». Cependant, il ne faut pas croire que Mme Pigeon consomme uniquement des fruits et légumes.  Non seulement elle croit au menu varié, mais elle en fait son mantra. « C’est important de mettre du plaisir dans nos aliments. À l’occasion, il m’arrive, à moi aussi, de manger du McDonald’s. J’aime particulièrement les frites là-bas et je les savoure chaque fois. S’il y a quelque chose à éviter en alimentation, c’est éviter d’éviter! »

Finalement, ce que je retiens de mon entretien avec Catherine est que tout est une question d’équilibre. J’ai également compris que l’alimentation joue un rôle déterminant dans le cheminement et dans la performance des athlètes. En pleines séries éliminatoires de la LHJMQ, c’est certain que les équipes et les joueurs accordent une très grande importance à leur nutrition.

(Il est possible de suivre Catherine Pigeon sur Facebook à Catherine Pigeon Nutritionniste)

*L’usage du masculin dans ce texte a pour unique but d’alléger le compte-rendu.

N’arrêtez pas votre lecture!

Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Nouvelles

Un but signé Tristan Bérubé

C’est certainement la principale source de motivation pour chaque joueur. Alors que pour certains, mettre la rondelle dans le filet est monnaie courante, pour d’autres,…

shares
comments

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces