Retour sur le repêchage de la LHJMQ 2017

Le week-end dernier avaient lieu les assises annuelles et la séance de repêchage de la LHJMQ du côté de St-Jean au Nouveau-Brunswick. Une journée remplie d’émotions pour plusieurs jeunes hockeyeurs québécois qui un jour, rêvent de jouer dans le meilleur circuit junior canadien. Alors que certains avaient une bonne idée de leur rang de sélection, d’autres ont été agréablement surpris dans plusieurs cas. Voici un tour d’horizon de la première ronde.

 Lafrenière devient le tout premier choix

Sans surprise, c’est Alexis Lafrenière qui a succédé à Benoit Olivier-Groulx comme tout premier choix du repêchage de la LHJMQ 2017. C’est l’Océanic de Rimouski qui a jeté son dévolu sur le jeune joueur des Vikings de Saint-Eustache. Lafrenière aura connu une saison du tonnerre au niveau midget AAA avec une récolte de 83 points en 36 matchs. Les noms de Jonathan Drouin et Nathan Mackinnon reviennent lorsque l’on compare les prouesses offensives du jeune attaquant. Il deviendra très certainement un rouage important pour l’organisation du Bas-Saint-Laurent.

Ensuite, personne ne sera tombé en bas de sa chaise pour les sélections des attaquants Samuel Poulin (Sherbrooke), Jakob Pelletier (Moncton) et Xavier Parent (Halifax). Poulin s’amène au sein d’une organisation qui cherche à bâtir des fondations plus solides. Il aura donc un grand rôle à jouer, dès l’an prochain, dans  cette quête de noblesse pour Sherbrooke. Pour Pelletier, gageons que les Wildcats pourront lui trouver une place de choix après avoir connu la pire saison de l’histoire de l’équipe.

Dans le cas de Parent, il se joint à une formation qui est déjà bien nantie au niveau des jeunes joueurs talentueux. Il aura l’occasion d’évoluer aux côtés des Groulx, McIsaac et Hischier. Ce sera finalement un défenseur qui complètera le top 5 du premier tour à la grande surprise de tous. Les Foreurs de Val-d’Or feront confiance à Maxence Géunette. Le défenseur, qui était répertorié au 8e rang, aura donc l’occasion de démontrer son plein potentiel du côté de l’Abitibi l’an prochain.

Vient ensuite le tour du Drakkar de Baie-Comeau. Le Drakkar choisira l’attaquant Nathan Légaré et le défenseur Christopher Merisier-Ortiz l’un après l’autre au 6e et 7e rang. Ce sera au tour de Drummondville de choisir à deux reprises par la suite. Dawson Mercer et Xavier Simoneau se joindront à la formation de Dominique Ducharme. Dans le cas de Simoneau, le Gatinois s’est montré très heureux d’être sélectionné au 9e échelon alors que celui-ci avait été ralenti par une commotion cérébrale récemment. C’est finalement le défenseur Christopher Inniss qui complètera le top 10 lorsque le Phénix de Sherbrooke mentionnera son nom.

 Les autres sélections

  • 11) Phoenix de Sherbrooke : Bailey Peach
  • 12) Océanic de Rimouski : Mathieu Bizier
  • 13) Mooseheads de Halifax : Justin Barron
  • 14) Screaming Eagles du Cap-Breton : Noah Laaouan
  • 15) Screaming Eagles du Cap-Breton : Brooklyn Kalmikov
  • 16) Wildcats de Moncton : Jaxon Bellamy
  • 17) Foreurs de Val-d’Or : Jeremy Michel
  • 18) Remparts de Québec : Pier-Rick Dubé
  • 19) Voltigeurs de Drummondville (choix compensatoire) : Thomas Pelletier

Bref, plusieurs surprises, mais aussi plusieurs belles histoires à venir au courant de la prochaine année dans la LHJMQ. Non seulement pour ces choix de premier tour, mais également pour les autres joueurs qui auront eu la chance d’être sélectionnés par une équipe du Circuit Courteau et ainsi vivre la plus belle journée de leur vie…

Article précédent Rentrée LHJMQ! Suivant LHJMQ : vers le deuxième tour des séries
LHJMQ 76 dans la série