Un but signé Tristan Bérubé

Marquer un but au hockey est probablement le meilleur ˮfeelingˮ que ce sport peut offrir.

C’est certainement la principale source de motivation pour chaque joueur. Alors que pour certains, mettre la rondelle dans le filet est monnaie courante, pour d’autres, il s’agit d’une occasion qui ne se présente pas souvent, voir jamais. Spécialement chez les gardiens de but. Il y a tout de même quelques exceptions qui ont marqué l’histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. C’est un total de huit cerbères qui ont réalisé l’exploit. Du nombre, c’est le portier des Olympiques de Gatineau, Tristan Bérubé, qui est le dernier à avoir réussi.

Les derniers jours ont été mouvementés pour Tristan Bérubé. Dans un match qui opposait son équipe (les Olympiques), contre le Phénix de Sherbrooke, il a été en mesure de marquer un filet à quelques secondes de la fin du match. « Un joueur du Phénix à dégagé la rondelle et j’ai vu immédiatement une opportunité comme ils avaient enlevé le gardien. Je l’ai donc essayé et ç’a fonctionné. C’était incroyable! », explique le principal intéressé lorsque joint au téléphone. « Ma réaction était vraiment naturelle. En fait, je ne m’en souvenais même pas avant de voir la reprise à la télévision. C’est comme si j’avais perdu ma mémoire un petit moment » raconte-t-il. Pour Bérubé, marquer un but dans sa carrière demeurait un rêve qu’il chérissait depuis déjà un bon moment. « J’ai regardé plusieurs séquences sur YouTube et je savais qu’un jour j’allais essayer de marquer, d’autant plus que j’aime jouer la rondelle. En plus, j’avais vu mon ancien coéquipier, Mathieu Bellemare le faire l’an dernier ». Parce qu’effectivement, des huit gardiens du circuit à avoir inscrit un but dans leur carrière, trois d’entre eux ont réalisé l’exploit dans l’uniforme gatinois. En plus de Bellemare et Bérubé, François Brassard aura non seulement marquer un filet avec les Olympiques, mais aussi lorsqu’il portait les couleurs des Screaming-Eagles du Cap-Breton. « Apparemment, j’ai commencé une tendance!» peut-on lire sur le fil Twitter de Brassard en référence au but de Bérubé. « C’est quand même spécial que trois des gardiens à l’avoir fait sont de l’organisation des Olympiques» explique Tristan Bérubé. « Mathieu (Bellemare) m’a envoyé un texto après le match pour me féliciter. Il comprenait ce que je ressentais » renchérit-il.

Reste que ce but aura fait jaser énormément dans les derniers jours. En plus d’être passé en boucle dans les différents bulletins sportifs, Bérubé est le représentant de la LHJMQ pour le jeu de la dernière semaine dans la Ligue canadienne de hockey. « Je ne m’attendais pas à ce que ça suscite autant d’intérêt. C’est un peu irréel » conclut le gardien.

Finalement, Tristan Bérubé peut maintenant se compter parmi un club sélect du hockey junior. Il demeure cependant concentré sur la suite des choses pour lui et son équipe qui auront du pain sur la planche en prévision des séries éliminatoires qui s’amènent à grand pas. N’empêche que ce moment sera dans les mémoires jusqu’au neuvième homme masqué et qui sait, un quatrième Olympiques?

N’arrêtez pas votre lecture!

Voici d’autres articles qui pourraient vous plaire:

Nouvelles

Transaction LHJMQ 2018 : Le bilan

Encore une fois cette année, des dizaines de joueurs du circuit Courteau ont changé d’adresse dans l’objectif d’aider leur nouvelle équipe à performer. Cette période…

shares
comments
Nouvelles

Joyeux noël et bonne année !

Parce que noël devient synonyme de trêve pour les joueurs et entraîneurs du circuit, les fêtes représentent une rare chance de retourner au bercail dans…

shares
comments

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces