Déprime saisonnière : 5 choses à savoir sur la luminothérapie

L'automne est à nos portes et les périodes d'ensoleillement se font de plus en plus rares.

Vous vous sentez un peu plus fatigué, irritable ou déprimé qu’à l’habitude? C’est tout à fait normal! Le soleil est un joueur important dans la synthétisation de la vitamine D, communément surnommée la « vitamine de la bonne humeur ». Bien qu’on retrouve cette vitamine dans certains aliments comme les poissons gras, les jaunes d’œuf et le lait de vache, jusqu’à 10 % des gens dépriment durant la saison hivernale.

Heureusement, une solution toute simple est à notre portée pour la guérison à domicile de la dépression saisonnière : la luminothérapie. Encore méconnue, cette thérapie permet à près de 50 % des gens de lutter contre les dérèglements de l’horloge biologique interne causant les troubles affectifs saisonniers. Apprenez-en plus au sujet de cette thérapie maison!

  1. La luminothérapie, c’est quoi?

Faisant partie de la grande famille de la photothérapie, la luminothérapie consiste à s’exposer quotidiennement à une lumière blanche à large spectre qui imite la lumière du soleil. La façon la plus courante de s’exposer à cette lumière artificielle est de se procurer une lampe de luminothérapie. En plaçant la lampe entre 30 et 60 cm de notre visage (sans nécessairement la regarder directement), nous pouvons vaquer à nos occupations régulières comme travailler à l’ordinateur, regarder la télévision ou lire. Nous pouvons avoir recours à la luminothérapie pour traiter plusieurs problèmes, tels que :

  • Les troubles affectifs saisonniers
  • L’insomnie
  • Le décalage horaire
  • Le syndrome prémenstruel
  • Le travail de nuit
  • La dépression en général (traitement secondaire à domicile)
  • Etc.

 

  1. Est-ce que tout le monde peut faire cette thérapie?

Bien qu’il soit non médicamenteux, il est préférable de consulter son médecin avant d’entreprendre ce traitement, plus particulièrement si vous prenez des médicaments photosensibles ou si vous souffrez d’un trouble de la vue.

  1. Comment bien choisir sa lampe de luminothérapie?

Les lampes de luminothérapie sont en vente dans la plupart des magasins à grande surface et des pharmacies. Il existe plusieurs modèles, tailles et forces disponibles sur le marché. La puissance recommandée est de 10 000 lux avec une exposition de 30 minutes par jour. Si vous choisissez une lampe de 5 000 lux, nous parlons alors d’une exposition quotidienne d’une heure. Finalement, choisissez un modèle qui convient à vos habitudes de vie : sur pied, de bureau, sur table, portatif, etc.

  1. Combien ça coûte?

Les lampes de luminothérapie sont généralement assez dispendieuses, avec un prix moyen tournant autour de 200 $. C’est pourquoi il vaut mieux prendre le temps de bien la choisir en fonction de ses besoins. Pourquoi ne pas opter pour une lampe de seconde main? Vous réaliserez des économies importantes en payant souvent la moitié, voire le ¼ du prix!

  1. Quelques suggestions d’utilisation
  • Pour la dépression saisonnière : 20 à 30 minutes lors du petit-déjeuner
  • Retard de phase (s’endormir tard, se réveiller tard) : 20 à 30 minutes lors du petit-déjeuner
  • Avance de phase (s’endormir tôt, se réveiller tôt) : 20 à 30 minutes vers 17 h
  • Travail de nuit : 20 à 30 minutes avant de partir au travail
  • Décalage horaire :
  1. Si vous partez vers l’ouest – 30 minutes le soir, quelques jours avant le départ
  2. Si vous partez vers l’est – 30 minutes le matin, quelques jours avant le départ