Désencombrez + minimisez votre garde-robe avec Afiya Francisco

Comme vous pouvez l’imaginer, en tant que styliste experte à la télévision, je reçois beaucoup de vêtements chez moi.

Je veux dire: BEAUCOUP. Mais comme la plupart des gens qui vivent en ville, je dispose d’un espace limité, alors je dois régulièrement faire du ménage dans mon placard pour éviter de disparaître un jour sous une avalanche de boîtes à chaussures.

Il y a quelques années, j’ai lu Le pouvoir étonnant du rangement, de Marie Kondo, et sa principale conclusion — que chaque article dans votre maison doit vous inspirer de la joie — m’a vraiment interpellée. J’ai suivi les conseils de Marie Kondo consciencieusement et j’ai donné ou vendu tout ce qui ne correspondait pas à ce principe si simple (mais pas si facile à mettre en pratique). Si je n’aimais plus un vêtement — même s’il était beau ou même si je l’avais à peine porté —, je le donnais à une personne qui, elle, l’aimait. Je crois aussi qu’un espace encombré est synonyme d’un esprit encombré. J’ai donc éprouvé un profond sentiment de soulagement en libérant beaucoup d’espace — tout en gagnant de l’argent avec les pièces que je vendais.

La question de l’espace mise à part, j’essaie de trouver un équilibre entre mon amour pour les vêtements et mon amour pour la planète. Pour moi, c’est important de se préoccuper de l’environnement, et le rôle que je peux jouer dans la surconsommation (en particulier dans le domaine de la mode) est une chose à laquelle je réfléchis beaucoup. Depuis que j’ai lu le livre de Marie Kondo, j’essaie d’acheter moins de choses et de mieux les choisir pour ralentir le va-et-vient dans mon placard.

Et pourtant, en toute honnêteté, je dois avouer que j’aime magasiner et que j’aime les vêtements.

C’est pourquoi je suis excitée d’avoir découvert l’économie de seconde main. Cela me permet de transférer des pièces incroyables, mais qui ne fonctionnent plus pour moi, à quelqu’un d’autre, tout en gagnant un peu d’argent pour acheter de nouvelles pièces, usagées ou non, qui me procurent véritablement de la joie.

Les vêtements, les chaussures et les accessoires représentent la catégorie numéro un de l’économie de seconde main!

Il nous est tous arrivé de contempler un placard bien rempli et de nous sentir frustré de ne rien trouver à porter, ou encore de vivre dans un décor qui ne reflète pas vraiment notre style. Mais quand les choses sont bien rangées, c’est tellement plus facile et amusant de s’habiller et de prendre soin de son chez-soi! Cela aide également à prendre des décisions plus réfléchies quand on magasine et à s’assurer qu’une nouvelle pièce (ou une pièce qui a déjà appartenu à quelqu’un, mais qui est nouvelle pour nous) ne vivra pas dans l’oubli, dans un placard plein à craquer.

Par exemple, j’ai déjà beaucoup de vêtements essentiels, mais chaque fois que je vois un beau t-shirt basique, je ne peux pas m’empêcher de l’acheter. Auparavant, je justifiais cet achat en disant que — alloooo! — un bon t-shirt, c’est la perfection incarnée! Mais en réalité, de combien de t-shirts a-t-on vraiment besoin? Maintenant, je résiste à l’envie de rapporter à la maison une autre déclinaison d’une pièce dont j’ai déjà plusieurs versions et je me concentre plutôt sur ce qui manque dans mon placard.

Une des lacunes de ma garde-robe, ce sont des chaussures de printemps. Elles peuvent me donner l’occasion de m’amuser avec des couleurs et des motifs, et de trouver des façons de les harmoniser avec les basiques que j’ai déjà.

Naturellement, le printemps est un bon moment pour réorganiser sa garde-robe, et je suis en train d’élaguer la mienne en vue de la saison à venir. D’ailleurs, j’ai déjà un œil sur quelques pièces clés et je veux libérer de l’espace pour elles en vendant certaines pièces stylées qui ont encore une longue de vie devant elles — mais dans le placard de quelqu’un d’autre.

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces