Acheter des produits technos usagés, un choix sensé

On ne le répétera jamais assez, acheter un gadget techno de première génération dès qu'il débarque sur le marché est toujours un risque à mesurer avec précaution. Que ce soit un téléphone, une tablette, une nouvelle console de jeux ou un casque de réalité virtuelle, tous ces appareils ont des cycles de vie désormais limités et exploités par les manufacturiers

Bien que la nouveauté suscite toujours les passions et une dépense importante  sans trop y penser il ne faut pas oublier les grands renforts de campagnes de marketing. Outre l’engouement pour la nouveauté, plusieurs croient aussi que si c’est nouveau, c’est que c’est forcément mieux que ce qui est sorti il y a à peine six mois.

Rien ne serait plus faux, considérant que les cycles de développement de ces  appareils sont de plus en plus courts et imposent donc aux compagnies en compétition de forcer leurs clients à renouveler plus souvent leurs gadgets, alors qu’il n’y a souvent pas de réelle optimisation sur la précédente génération.

Acheter d’occasion des produits technos devient alors, au rythme actuel, un geste raisonné et judicieux pour le portefeuille au regard des prix parfois exorbitants. Voici pourquoi je vous suggère d’envisager l’achat d’occasion pour des appareils de haute technologie.

Acheter d’occasion c’est:

  1. Prendre le temps de voir si le produit livre les promesses les premiers mois
  2. L’acquérir à moindre coût sans perte de performances – selon l’Indice Kijiji de 2017, les consommateurs croient qu’ils auraient dû payer près de 3 fois plus pour un item acheté neuf, en comparaison avec le même article acheté d’occasion. C’est 130% moins cher!
  3. Contribuer à une consommation responsable
  4. Aider le développement de l’économie sociale, comme dans le cas d’ordinateurs recyclés montés par des personnes en réinsertion professionnelle

Afin d’avoir la meilleure expérience possible et ne pas être déçu, je vous conseille de suivre ces cinq étapes :

  1. Être sûr que toutes les fonctions de l’appareil sont en état de marche (Wi-Fi, Bluetooth, ports USB…)
  2. Vérifier si l’appareil a été convenablement remis à zéro et qu’il ne contient plus les données personnelles de son ancien propriétaire ni d’espiogiciels
  3. S’assurer que le vendeur est bien le propriétaire de l’appareil vendu
  4. S’informer sur le nombre de propriétaires précédents si l’actuel n’est pas le premier
  5. Certaines garanties sont transférables entre clients, c’est une réelle plus-value!

Enfin, de nombreux appareils technologiques, comme les appareils photo par exemple, disposent désormais de systèmes permettant de vérifier le nombre de photos prises, l’âge de certains composants, etc. Une petite recherche sur Internet vous donnera sans doute toutes les informations requises, en plus de la satisfaction de finalement trouver le produit rêvé à moindre coût, comme si vous l’aviez magasiné. Que demander de plus?