Améliorer la performance de son ordinateur : guide de survie

L’informatique évolue à vitesse grand V. Tous les 2 ans environ, de nouvelles générations de processeurs sont lancées sur le marché et ils requièrent souvent de changer de carte mère. Cependant, on peut nettement améliorer les performances de sa machine sans casser sa tirelire en prenant soin de trouver les bons éléments à changer. Voici un petit guide de survie pour mener à bien cette délicate opération à moindre coût et en toute sécurité.

Un disque dur plus rapide pour commencer

On envisage souvent l’amélioration de la performance de son ordinateur par un augmentation de la taille du disque dur . Hors, désormais, avec la possibilité de stocker énormément de données gratuitement dans le nuage, c’est bien plus sa vitesse d’accès qu’il faut prendre en compte. L’arrivée des disques SSD pour Solid State Drive a permis d’améliorer les performances de vieilles machines drastiquement. Comme toujours, les premières générations coûtaient très cher et avec l’arrivée de nouvelles versions, bon nombre des premières itérations se sont retrouvées en vente sur le marché de seconde main.

Très solides car ils ne contiennent pas de plateaux comme leurs ancêtres, les SSD sont très fiables et il est facile de voir s’ils fonctionnent correctement en les branchant tout simplement. Grâce à un investissement d’une centaine de dollars, vous réduirez énormément votre temps de lancement (boot), d’accès et de transfert de vos fichiers. À titre de comparaison, une machine avec un disque dur à disque (SATA) standard peut prendre jusqu’à 1min30 pour booter contre 20 secondes avec un SSD. Motivant non? Soyez vigilant quant à leur taille, l’intérêt étant surtout d’installer Windows et vos applications les plus courantes sur ce disque afin de bénéficier immédiatement des avantages du SSD.

Un nouvelle carte graphique pour que tout soit plus beau

Les joueurs le savent, le périphérique qui devient désuet le plus rapidement sur un PC est sans aucun doute, la carte vidéo ou carte graphique lorsque vient le temps d »améliorer la performance de son ordinateur. Là encore il faut faire très attention si on décide de la changer car là aussi, les formats changent relativement souvent en plus d’autres considérations techniques. Le port actuel sur lequel se connecte les cartes vidéo est le PCI-Express x16 v3.0. Il est compatible avec les anciennes versions 1 et 2 et inversement, mais avec évidemment une baisse de performance. En plus du port de connexion, il faut vérifier si votre alimentation est suffisante et dispose de la connectique nécessaire. Plus de performance = plus de puissance requise.

La taille de votre écran ainsi que celle de votre tour auront leur importance aussi quant à la . En effet, la taille de votre écran vous guidera pour l’achat d’une carte vidéo car la résolution des écrans ACL (LCD) est native. Inutile donc d’investir dans une carte ultra-puissante si votre écran est de 17 ou 19 pouces! Plus de puissance = plus grande résolution. Enfin, la taille de votre tour est importante car certaines cartes vidéo ont des tailles gargantuesques. Les caractéristiques techniques peuvent être les bonnes, mais les physiques non! Attention donc. À titre d’exemple, j’ai du tordre les montants métalliques de ma tour actuelle (pourtant grande) pour faire rentrer ma dernière carte vidéo, pas très classe.

Changer de CPU un risque à calculer

Finalement, le changement du processeur (CPU) est sans aucun doute l’opération la plus risquée pour améliorer la performance de son ordinateur, car il est difficile de connaître l’état d’un processeur d’occasion. La première chose à faire est de vérifier la liste des CPU supportés par la carte mère via le site de la compagnie qui l’a conçue. La seconde et non la moindre est de s’assurer que ce changement en vaut la peine. Dépenser parfois quelques dollars de plus pour un processeur compatible, mais plus cher qu’un processeur plus puissant et récent n’est pas forcément rentable.

Le changement de CPU peut, à lui seul, induire bien plus de changements puisqu’il pourra imposer un changement de carte mère et d’autres périphériques et donc finalement votre facture finale.

Prenez en considération aussi le fait que le ordinateurs de marque (Dell, HP, etc.) sont souvent configurés avec certaines composantes exclusivement conçues pour le fabriquant. Les remplacer peut s’avérer plus complexe et même parfois impossible. Une vérification sur le site de la compagnie est donc primordiale.

 

Un dernier conseil

La meilleure solution pour s’assurer d’une mise à jour sans encombre est de prendre son temps, en s’informant tout d’abord adéquatement sur la machine que l’on possède et ensuite sur les gains de performance pour la somme d’argent investie. Patience est mère de toutes les vertus dit-on!