Sauvegarder vos données informatiques en sécurité pour pas cher

Nos outils numériques sont fantastiques tous tels qu'ils sont, mais ils ont une fâcheuse tendance à générer une quantité toujours plus importante de données que ce soit, des photos, des vidéos, des textes et tout autres types de documents constitués de 1 et de 0. À l'heure où Internet est devenu la solution à tout, grâce à une ribambelle de services d'hébergement de données dans le nuage, d'autres solutions, parfois beaucoup plus pratiques, sont accessibles tout en prenant soin de votre porte-monnaie et de la planète.

Le nuage, un terme plus écolo, mais l’est-il vraiment?

On l’oublie trop souvent, mais utiliser des services Internet constamment pour  synchroniser son agenda, ses dossiers, ses photos, etc., consomme de l’électricité. À titre d’exemple, les fermes de serveurs alimentant tous ces services dans le nuage informatique consomment à eux seuls de 4 à 8% de l’électricité mondiale et génèrent de 3 à 8% des gaz à effet de serre soit autant que l’aviation civile mondiale! De plus, en raison de l’augmentation croissante de ces services, leur charge écologique n’est pas prête de baisser.

Mais quelles seraient donc des alternatives de stockage à ce miraculeux nuage en ligne, accessible, en tout temps peu importe l’endroit où l’on se trouve, à condition évidemment d’avoir un accès Internet? Les choix sont nombreux et variés et l’espace de stockage de nos machines allant aussi croissantes, il n’est pas toujours nécessaire de « délocaliser » ses données systématiquement.

Données différentes, supports différents?

Bien évidemment, il n’est pas toujours très pratique de se promener avec son disque dur portable afin de conserver ses données avec soi. Ceci, dit, quelque soit l’état de votre connexion Internet, c’est de loin la solution la plus fiable et rapide qui existe autant en temps d’accès, qu’en disponibilité ou qu’en temps requis de transfert. On privilégiera des disques durs alimentés par ports USB afin d’éviter de transporter un bloc d’alimentation et surtout de courir après une prise de courant!

En revanche, si vous désirez pouvoir stocker des quantités colossales de données à la maison, des disques durs externes locaux, même sous la forme de NAS ou en bon français un serveur de stockage en réseau, sont de loin la meilleure option. Le NAS est un ou plusieurs disques durs assemblés dans un boitier et connecté à votre réseau local à la maison. Ainsi, les données qui y sont hébergées sont disponibles pour toutes les personnes ayant accès audit réseau. Bien sûr, des réglages sont aussi à portée afin de réglementer et de limiter les accès au besoin. Pouvant atteindre jusqu’à plusieurs Téraoctets de données, ces disques durs externes locaux sont donc accessibles en tout temps et surtout, vous en contrôlez le contenu qui ne se trouve pas sur un serveur dont vous ignorez tout.

Il n’y a pas que les disques dans la vie…

Certes de moins en moins chers, les disques durs externes demandent généralement tout de même un investissement d’une centaine de dollars voir beaucoup plus si on pense avoir besoin de sauvegarder l’équivalent de la bibliothèque d’Alexandrie!

N’ayez crainte, les clés USB seront un miracle à nombreux de vos soucis. Bien moins dispendieuses et surtout beaucoup plus sûres et fiables que les disques durs car elles ne comprennent aucune pièce mobiles, les clés USB sont devenues de plus en plus intéressantes en raison d’un espace de stockage qui a littéralement explosé depuis quelques années.

Atteignant désormais couramment des tailles pouvant aller jusqu’à 32 Gigaoctets, les clés USB peuvent résister à bon nombre de mauvais traitements, y compris un passage à la machine à laver, expérience vécue à plusieurs reprises! Cependant, utiliser ces appareils demandent tout d’abord quelques vérifications, tant en termes de performances que de sécurité.

Lire les infos et faire le ménage

Comme lors de tout achat, y compris sur le marché de seconde main, bien se renseigner sur les caractéristiques de ce que l’on désire acquérir est une évidence. En ce qui à trait à vos appareils de stockage, clés USB ou disques durs externes, plusieurs informations sont à prendre en compte.

La taille de stockage: généralement indiquée en Gigaoctets ou Téraoctets

La vitesse de transfert: Indiquée via le standard USB propre aux disques et clés USB et aux prises de vos appareils (1, 2, 3…) ou via la vitesse de transfert réseau pour les disques durs en NAS, généralement en Mégaoctets par seconde.

Faire le ménage: Lorsque vous achetez un appareil de stockage d’occasion, assurez-vous avant d’y copier quoi que ce soit, qu’il a été totalement reformaté et vide de tout contenu, si possible au moment de l’achat. Si vous y trouvez des données, assurez-vous d’utiliser l’outil de formatage de votre ordinateur pour reformater le disque ou la clé et ainsi être sûr de ne pas « hériter » de quelques malware ou virus précédemment présents sur le support.

Ainsi, vous serez réellement maître de vos données, sans être tributaire d’un accès Internet ou d’un service, qui peut rapidement devenir payant si l’on désire plus d’espace. De plus, en réutilisant des appareils déjà existants au lieu d’en racheter des neufs, vous participerez à réduire votre empreinte écologique tout en évitant, de plus, de faire tourner des fermes de serveurs à l’autre bout du monde.

 

Ça vous inspire?

Voici ce qui se trouve près de vous sur Kijiji en ce moment.

Vous en voulez plus?

Découvrez toute la sélection d’annonces sur Kijiji.

Voir les annonces